2éme Étape Epinal – Gerardmer

Nous vous faisons découvrir les détails du parcours que nous vous avons concocté pour ce Tour de la Mirabelle 2018 !!

Ça va être bien, ça va être très bien même ! 😉

Départ d’Epinal et de Thaon les Vosges

C’est avec une certaine excitation que nous commençons la présentation de la nouvelle deuxième étape de ce Tour, qui se déroulera le samedi 21 avril. Un parcours totalement inédit attend les coureurs, et on peut vous l’assurer…ça va piquer !

Le départ se déroulera dans le centre d’ Épinal, place des Vosges, où nous installerons notre village départ. De nombreux concerts et animations vous seront proposés tout le long de la journée. Une occasion parfaite pour profiter du cadre et se détendre durant un samedi en famille.

Le peloton prendra la route du départ réel qui les emmènera jusqu’à Thaon-les-Vosges , où il pourra s’élancer pour de bon devant la Rotonde, un magnifique édifice symbole de la ville !

 

Le Plateau de Champdray

L’ascension du Plateau de Champdray.
Après avoir quitté Thaon-les-Vosges, le peloton serpentera dans la campagne vosgienne et la vallée de la Vologne. Après cette mise en bouche (relativement) plate, arrivera la première longue ascension de la journée pour les coureurs.
Long de 4,5 Km, elle offrira une pente moyenne de 5.4%, mais avec certaines parties à plus de 10% il faudra se méfier de ce profil plutôt abordable sur le papier.
Au sommet les coureurs arriveront sur le magnifique plateau de Champdray et se verront offrir de magnifiques paysages du massif vosgien.

 

Le Col de la Schlucht

Le Col de la Schlucht, c’est le plus haut sommet et le plus long col de ce Tour 2018 que nous vous présentons. Un col vosgien mythique escaladé 10 fois par le Tour de France…

En 2014, c’est Thomas Voeckler qui était passé en tête après avoir escaladé les 7 km à 5.2% à près de 30 Km/h…Il avait pu admirer au sommet, la magnifique vue offerte par la route des crêtes, peut être le plus beau tableau proposé aux coureurs du Tour de la Mirabelle cette année. Après cette longue ascension ils ne seront cependant pas au bout de leurs peines, le meilleur (ou le pire) reste à venir…

Les Lacs Vosgiens

Nous nous éloignons du bitume pour se pencher sur les magnifiques Lacs que le peloton pourra apercevoir durant cette 2ème étape. Même si historiquement, c’était le Lac de Pierre-Percée qui était mis à l’honneur, cette année avec cette étape inédite, c’est trois nouvelles perles des Vosges qui vous sont présentées.

Les Lacs de Retournemer, de Longemer et de Gérardmer, âgés de plus de 10 000 ans, ils alimentent la Rivière la Vologne un affluent droit de la Moselle. Le premier, le plus haut, le Lac de Retournemer (776m), est également le plus petit. Le dernier, le Lac de Gérardmer, est le plus bas (660m), il est aussi le plus grand avec une superficie de plus de 1 km² et une profondeur maximale de 38m.

Ces trois Lacs constituent des joyaux naturels magnifiques, ce sont des hauts lieux pour les touristes et les marcheurs. Ils offriront à coup sûr de magnifiques photos pour les spectateurs de la course.

Le Col des Feignes

Nous vous présentons le plus long col de ce Tour de la Mirabelle : Le col des Feignes.
Avec ses 10,7 Km à 3.2 % il semble presque facile, cependant certains passages à 10% ne manqueront pas de malmener les jambes des coureurs.
Depuis La Bresse, le peloton s’élancera dans cette longue ascension, il passera devant la plus grande station des Vosges, bien connu des amateurs de ski, « La Bresse-Honeck ».
Il ne s’agira cependant pas de s’arrêter boire un vin chaud, ni de prendre un cours de planté de bâton. Mais plutôt d’appuyer sur les pédales jusqu’à pénétrer dans une forêt de sapins vosgiens, marquant l’arrivée au sommet.

La Bresse

Le passage de la course dans la commune de La Bresse est l’occasion d’évoquer la place importante qu’occupe la ville dans le paysage sportif. Outre les deux stations de ski La Bresse-Hohneck et La Bresse-Lispach existantes, la manche finale des championnats du monde VTT (cross-country et descente) sera organisé à La Bresse. Une magnifique vitrine pour le magnifique territoire vosgien que nous essayons également de valoriser.
#JeVoislaVieenVosges !!

Ah oui, et tant que l’on vous tient, on a devant nous la liste des équipes candidates pour cette année,et….

Le Col de Grosse Pierre

C’est l’un des cols les plus durs que nous vous présentons : Le col de Grosse Pierre.
Il relie la vallée de la Bresse à celle de Gérardmer et constitue l’avant-dernière difficulté du parcours de l’étape. Long de 5.2 Km avec une pente moyenne de 6%, il finira d’écrémer le peloton qui aura pu se reformer après la longue descente depuis le col des Feignes.
Au sommet se dégageront surement les hommes les plus forts, qui joueront la victoire d’étape, mais pour cela il faudra vaincre une ultime difficulté…

Gérardmer

Nous vous présentons maintenant la ville d’arrivée de cette deuxième étape : Gérardmer

La « perle des Vosges » s’est ouverte très tôt au tourisme et a accueilli de nombreux parisiens en villégiature dès le début du XXème siècle. Depuis elle a su développer son image de ville dynamique dédiée aux loisirs, qu’ils soient culturels, avec son ambitieux festival de cinéma , ou sportif, avec la tenue annuelle d’un triathlon d’envergure internationale.
L’arrivée de cette seconde étape, sera surement pour vous l’occasion de découvrir son charmant centre ville ou vous balader autour du magnifique lac, avant d’acclamer les guerriers du jour filer vers la ligne d’arrivée… Que nous vous présenterons la prochaine fois.

Gérardmer – La Mauselaine

Nous vous dévoilons enfin l’arrivée de cette deuxième étape. Elle se déroulera dans la station de sport d’hiver Gérardmer Ski- La Mauselaine.
Une arrivée mythique puisque Biel Kadri s’était imposé en solitaire lors du Tour de France 2014.
Sur 2.2 Km, les derniers « survivants » de cette étape dantesque devront se départager sur une pente moyenne de 9.3% et des passages à 13%. Une excellente nouvelle pour les spectateurs qui pourront acclamer les guerriers pendant cette ultime montée, un peu moins pour les coureurs qui seront surement exténués après toutes les ascensions du jour

Ça va être Bien, ça va être très bien même

Conclusion

C’est le moment de faire le point sur cette nouvelle deuxième étape totalement inédite et 100% vosgienne ! L’étape reine de cette 16ème édition du Tour de la Mirabelle c’est :

Un village départ et un départ fictif dans la capitale des Vosges : Épinal

Un départ depuis la magnifique Rotonde à Thaon Les Vosges

Le col de Champdray, le col de la Schucht, le col des Feignes, le col de Grosse-Pierre et la montée de la Mauselaine pour 2600m de dénivelé positif

Une arrivée en bosse, sur les hauteurs de Gérardmer, la perle des Vosges.

136 Km de plaisir le SAMEDI 21 AVRIL.

https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/174951?sid=a5b491ffb2245bc622c897f3d617ed55

Ça va être bien, ça va être très bien même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *